Vous êtes ici:
Publié le: 16/09/2017

Les actions des Archives départementales, du patrimoine culturel et de la mémoire et pour la lecture publique

DNA-GrandReporter.jpg

Les actions pour les Archives départementales

 

En 2016, les Archives Départementales ont collecté plus de 560 mètres linéaires de documents  à la fois publics et privés (fonds de familles ou d’entreprises). Ce sont aussi bien des documents papier que des documents audiovisuels ou figurés, comme des films ou des photographies sur plaques de verre. Les opérations de numérisation se sont concentrées sur un type particulier de documents, les Schul-Chroniken - chroniques dont la rédaction fut commandée aux instituteurs d’Alsace-Moselle en 1892, et dont la majeure partie couvre la période 1893-1920. Elles seront à terme consultables en ligne sur le site internet des Archives.
Le site internet a connu un profond changement en mai 2016, avec le déploiement d’une nouvelle visionneuse de documents numérisés. Il génère un fort trafic. En 2016, ce sont près de 6 millions de pages qui ont ainsi été consultées par 105 000 visiteurs totalisant 412 000 visites.

Les actions pour le patrimoine culturel et la mémoire

 
La protection et la valorisation du patrimoine

Le Département apporte un soutien financier aux porteurs de projets de restauration de monuments (collectivités publiques, paroisses, associations ou particuliers). Six projets de restauration d’envergure ont été soutenus en 2016 : réfection de la charpente et de la couverture de l'église Saint-Georges de Chatenois, restauration des intérieurs de l'église protestante de Westhoffen, restauration extérieure de l'église protestante d’Ingenheim, travaux de restauration des extérieurs et des intérieurs de l'église Saints-Pierre-et-Paul de Neuwiller-lès-Saverne, restauration de la charpente, de la couverture et des façades de l'église de Beinheim, restauration de l'orgue de l'église Saint-Michel de Nordhouse.
Le Département a également poursuivi sa politique d’aide aux associations de sauvegarde du patrimoine castral.  Ainsi plus de 6 000 journées de travail assurées par des bénévoles ont été consacrées à l’entretien des ruines et des châteaux forts bas-rhinois. Enfin, le Département a soutenu le travail de la Fédération des sociétés d’histoire.

Les projets muséographiques d’envergure

En 2018, la Bibliothèque humaniste de Sélestat complètement restructurée doit rouvrir ses portes. Depuis plus de 120 ans, la collection de livres de l’école latine fondée en 1452 et du savant humaniste Beatus Rhenanus était hébergée dans l’ancienne Halle aux blés de la ville, devenue inadaptée. Une extension, doublée d’un nouveau parcours muséographique, avec action culturelle, pédagogique et rayonnement scientifique développés, permettra à cet atout touristique inscrit au registre de la mémoire du monde de l’UNESCO d’être encore plus attractif. Le Département soutient à hauteur d’1,5 M d’euros ce projet qui s’inscrit dans une grande opération de transformation du centre-ville de Sélestat récemment labellisée « ville d’art et d’histoire ». La première pierre a été posée en avril 2016.
Deux autres projets muséographiques d’envergure ont été soutenus par le Département en 2016 : la rénovation et la mise en accessibilité de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt à Kutzenhausen, et les travaux d’extension et de réaménagement de la Maison du Kochersberg.

Les centres d’interprétation du patrimoine d’Andlau, de Dehlingen, de Lichtenberg, de Kutzenhausen et de Marmoutier

Un centre d’interprétation du patrimoine (CIP) est un lieu interactif, ouvert à tous, qui invite à la découverte d’un patrimoine et d’un territoire. Ludique et pédagogique, il propose de comprendre, sentir, expérimenter le patrimoine sous toutes ses formes.
La création et le fonctionnement des 5 centres d’interprétation du patrimoine sont soutenus depuis 10 ans par le Département qui anime et coordonne ce réseau.

Politique mémorielle

Afin de développer l’éducation à la citoyenneté et l’ouverture à la différence, le Département contribue au financement du Mémorial de l'Alsace-Moselle, et soutient diverses actions pour renforcer la connaissance de l’histoire alsacienne. En 2016, deux projets spécifiques ont vu le jour.

La Résistance alsacienne en DVD

Le Département a cofinancé la réalisation d’un DVD-Rom sur un thème jusque-là très peu étudié : la Résistance des Alsaciens aux nazis pendant la seconde guerre mondiale. Textes, biographies, photos, musique, vidéos, fiches, cartes, références… Le DVD-Rom contient 700 fiches, 2 500 médias et répertorie plus de 13 000 noms – des résistants, des martyrs… Les filières d’évasion, les maquis, les noms des incorporés de force exécutés pour opposition au nazisme, les réseaux, les combats pour la Libération…. Cet outil unique en son genre a été réalisé par l’Association pour des Études sur la Résistance Intérieure des Alsaciens et a été diffusé dans les CDI de tous les collèges bas-rhinois.

Les monuments de la Guerre de 1870

Le Service du patrimoine culturel et les Archives départementales du Bas-Rhin, avec l’appui de nombreux contributeurs, a réalisé un important travail mémoriel autour de la Guerre franco-prussienne de 1870. Ce projet a abouti à la constitution d’un corpus le plus exhaustif possible des monuments aux morts, des monuments funéraires individuels ou collectifs, des monuments commémoratifs, témoins des vies happées par la guerre et préfigurateurs de la construction européenne. Ce recensement contient 389 fiches présentant autant de monuments et est consultable sur le site internet des Archives départementales. Chaque fiche est illustrée et chaque monument est géolocalisé.

​Les actions pour la lecture publique

Les faits marquants en 2016

Lancement_VOOLP_.jpg

  • La prise en main par le Département du Bas-Rhin de la gestion du festival de contes Vos Oreilles Ont la Parole (78 évènements et 41 bibliothèques participantes)
  • 10 évènements célébrant le 70e anniversaire de la Bibliothèque Départementale du Bas-Rhin, une des premières créées en France,
  • Le lancement du prêt de tablettes et liseuses aux points-lecture
  • L’appropriation toujours plus importante des ressources en ligne via le portail Internet
  • La définition d’un nouveau projet de direction visant à amplifier l’accompagnement des bibliothèques, le soutien au bénévolat et aux Communes et Communauté de Communes
  • De très nombreuses expérimentations : pack petite enfance, kit personnes âgées, formations « afterwork »
  • Une subvention exceptionnelle de 142 000 euros reçue au titre de la Conférence des financeurs de l’autonomie des personnes âgées, dédiée à déployer des services et offres culturelles pour les publics séniors (livres en grand caractères, tablettes et liseuses, spectacles de contes, formations pour les bibliothécaires du réseau)

Notez cet article

Nombre de votants : 1